• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 5 mars 2009

Archive pour 5 mars 2009

A little help

Jeudi 5 mars 2009

La mode n’est-elle centrée que sur elle même ?

 Nous sommes actuellement en pleine fashion week. Et O béatitude, les défilés parisiens vont débuter (j’ai hâte de voir ce que Balmain a prévu pour mon dressing de Noel ! Ah Ah). Une horde d’expertes courent de défilés en défilés et se hâtent de nous rapporter en direct live leurs in et leurs out des fashion shows. C’est un job à part entière que de couvrir un tel évènement surtout que la plupart finissent complètement jet-laggée après New York, Londres Milan, Paris, dans le désordre, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Pendant ce marathon, une infime partie de la planète mode vit d’autres aventures, un peu plus ancrées dans la réalité. Deux « micros » évènements ont retenu mon attention :

        Pour la quatrième année consécutive, le magazine Marie Claire nous propose de faire un geste pour des enfants qui vivent dans des conditions difficiles : une rose Marie Claire achetée 3 euros et le magazine s’engage à reverser 1 euro 50 à l’association « Toutes à l’Ecole » chargée de la scolarisation des petites filles au Cambodge. 

        Un espace dédié à la vente de pièces de créateurs, mobilier design, objets chinés avec en sus un fleuriste et un café littéraire ouvre ses portes au coeur de Paris. L’anecdote est qu’il est ouvert par les deux créateurs de la marque pour enfants sages Bonpoint. Le plus de ce concept store d’une surface de 1500 m2, c’est que grâce aux bénéfices, les cofondateurs ont prévu de créer un fond d’aide international pour des associations dédiées à l’enfance. Le nom de cet espace ? C’est un court message aux acheteurs qui contribuent à ce fond spécial : « Merci », 111, Bd Beaumarchais, 75003 Paris.

Il s’agit bien de deux « micro » évènements, inscrits dans une longue liste d’initiatives de valeur que je ne peux pas tous répertorier ici. 

On est d’accord que les montagnes ne seront pas déplacées, que la révolution de certaines moeurs ou de certaines mentalités ne se fera pas du jour au lendemain. Cependant, je suis heureuse de savoir que des gens continuent à mener un combat et qu’ils le font avec leurs moyens et avec ce qu’ils savent faire de mieux…et ça c’est déjà pas mal…