• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 6 mars 2009

Archive pour 6 mars 2009

Dans le sac des filles

Vendredi 6 mars 2009

N’y a t’il que du bazar inutile dans le sac des filles ?

Tous les garçons se plaignent des sacs des filles. Combien de fois, devant la porte de mon appartement, des garçons se sont plaints que je sois obligée de plonger le bras jusqu’au coude dans mon sac pendant 5 minutes à la recherche de mes clefs ? Alors que j’y ai accroché un porte-clefs miroir tellement grand que je peux voir ma tête entière dedans.

Souvent on y trouve :

un énorme portefeuille-pochette plein de cartes de fidélité, des paquets de mouchoirs, un filofax géant avec archives intégrées et des pages prévisionnelles 2010 à 2012, une brosse à dents (on sait jamais si sur un coup de tête on a envie de passer la nuit chez Johnny Depp, à 8000 km de là), une figurine Kinder qu’on a bien aimé (quand on mangeait encore des Kinder), des clefs avec un porte clefs ours en peluche à grelots, un peigne avec des miettes de vieux gâteaux entre les dents, un paquet de chewing gums vide car tout s’est renversé au fond du sac, des antalgiques périmés, des pastilles pour la toux à la fraise qu’on adore et on trouve aussi…une trousse à maquillage.

Pour moi, la trousse à maquillage, c’est mon moyen de me remonter le moral : j’y trouve les outils qui me redonneront bonne mine, et un certain goût de la séduction : gloss, eye-liner, poudre libre. Je n’y trouve que du plaisir ou plutôt l’illusion du plaisir.

Parce que j’ai découvert que l’on pouvait démultiplier ce plaisir grâce à des objets « qui jouent la comédie ». En apparence anodins… mais qui vibrent.

         

                                   1021721.jpg                    1021701.jpg       

Ce sont des vibromasseurs qui ressemblent à s’y méprendre à un vrai rouge à lèvres et un vrai pinceau.

Je trouve ça tellement drôle et quinzième degré que je crois que je serai capable d’en faire l’acquisition. Juste pour rigoler à mon coin de table au resto, ou au bureau. Je serai la seule à savoir que mon pinceau est en réalité un vibro. Je ne l’utiliserai pas, hein, avec tout le monde autour. Juste histoire de se dire « Ah la bonne blague ». C’est très très bête, d’accord. Mais je trouve ça très très drôle. Je suis sûre que vous aussi avez de petits secrets qui vous fait rire sous cape parce que vous êtes seul(e) à savoir. J’ai une copine, par exemple, qui, quand elle va acheter une pomme de douche à 5 vitesses et 5 jets, pouffe de rire toute seule…

 Nota Bene : Messieurs, rendez vous compte que le sac des filles n’est pas un bazar innommable mais un insoupçonné antre de luxure. Tenez vous le pour dit.