Le Sidaction a 15 ans

                                                                                    logosidaction.jpg

 Le Sidaction a 15 ans.

Il y a un peu plus de 15 ans, sortait le film Les Nuits Fauves réalisé et interprété par Cyril Collard, avec Romane Bohringer. Histoire d’un garçon de 30 ans bisexuel, qui malgré sa séropositivité mène une vie faite de fureur et de passion. Laura, 17 ans, abandonne sa vie sereine par amour pour lui, malgré tout.

                                                                                   lesnuitsfauves1991fichefilmimagesfilm.jpg 

J’étais au lycée. Mes amis et moi savions alors que ce film deviendrait un film culte marquant toute notre génération. Avec ce film, nous comprenions deux-trois choses  : c’est que nous ne pourrions pas continuer à vivre dans la légèreté et l’inconscience de l’adolescence, et surtout que nous n’aimerions plus jamais tout à fait comme avant.

Des années ont passé. Il y a eu des batailles, et des prémices de victoires : les traitements médicamenteux, le regard que nous portons sur les malades, la prévention, les dons, le dépistage, la sensibilisation autour de la situation en Afrique… 

Jusqu’à ce qu’un Benoît numéro XVI nous replonge dans une croyance ultra dangereuse, avec les mots « abstinence » ou « le préservatif n’est pas une solution » (ou à peu de chose près), une sorte de retour au Moyen Age du Sida : comme au temps où nous pensions que la maladie était homo et américaine et qu’il suffisait d’être hétéro, français ou fidèle pour ne pas l’attraper ! 

Dans 15 ans, où en serons-nous ?

(j’espère qu’on sera passé au numéro 17, ou encore mieux, qu’il n’y aura plus de Pape du tout. Et j’espère que Boutin pensera à remettre son cerveau dans sa boîte crânienne AVANT de faire une déclaration copiée-collée de celle du Pape sous prétexte qu’elle en est une groupie.)

3 Réponses à “Le Sidaction a 15 ans”

  1. zaraki dit :

    tes articles sont de + en + profond,on y distingue des meandres lol et semblent traduire parfois un certain marasme ou vague a l ame de la generation des trentenaires recents…

  2. Lo dit :

    Cher Zaraki, ta très subtile analyse de mes états d’âme touche les tréfonds de ma sensibilité. Bien que tu sois un homme… Sache que Sasha est également très admirative…

  3. zaraki dit :

    tu sais je decrypte facilement ce que ressentent les femmes..tout ce caphernaum dans vos entrailles me met en emoi..si mes mots sont doux c est que mon coeur est une rose;)mdr
    un seul mot de sasha me fait tressaillir de joie,un seul souffle d elle en ma direction et je sui la…

Laisser un commentaire