Back to Basics

 Comment rendre les choses plus simples ?  

Toute la soirée de vendredi, l’un de mes très bons copains n’arrête pas de parler de sa passion pour le vélo : le moins que je puisse faire c’est de me montrer super concernée par le sujet alors que je suis déjà mentalement au créneau suivant sur mon planning. Et puis, tout à coup, il parle d’esthétique. Et là, ça devient tellement passionnant que je lui demande de repartir à zéro.

Depuis le début de la soirée, il me parle du « singlespeed » : il s’agit d’un vélo (VTT ou course) mono-vitesse. Le vélo se résume donc à sa plus simple expression : 2 roues, un cadre, un pédalier, une chaine, une vitesse, ce qui a pour particularités de le rend léger, demande moins d’entretien et, selon les puristes, apportent des sensations uniques. Sa ligne fait penser à un vélo d’une autre époque : parfois du début du siècle, noir ou chocolat avec la guidoline assortie. Certains se la jouent esthètes en installant une selle en cuir. D’autres harmonisent les coloris façon seventies. Autant dire du pur vintage !Tandis que des extrêmistes, comme les coursiers new yorkais, adoptent le modèle »fixies » (pas de roue libre) : urban fashion garantie…

Les bobos l’ont adopté depuis quelques temps : le singlespeed est en passe de devenir un phénomène de mode ET un manifeste anti-consumériste (contre les majors du cycle qui proposent toujours plus d’accessoires à des prix toujours plus élevés).

Ah ! Mes Patrick Héritage aux pieds sur un singlespeed assorti ! Je m’y vois déjà !Si j’aimais le sport et l’effort. 

Mon ami vante la ligne simple, sans fioritures du singlespeed et en me parlant de ses convictions esthétiques, évoque, sans s’en rendre vraiment compte, sa philosophie : ne pas se compliquer la vie, aller au plus simple. Il parle d’alléger son quotidien pour rendre la route plus facile, plus légère. Ne garder que l’essentiel. Aller droit devant soi.

Souvent, c’est fou ce qu’on apprend de ses amis en les écoutant parler de leurs convictions esthétiques…

                                                     

                                                             renshodr6136.jpg

6 Réponses à “Back to Basics”

  1. likely dit :

    Juste un soupçon de classe….j’adore!!

  2. zaraki dit :

    pas plus qu un soupçon..

  3. Lo dit :

    @ Likely : tu as décidément très bon goût !
    @ Zaraki : le fait d’être né dans les années 80 influerait-t’il tes goût? Le vintage seventies serait-il tout simplement has been pour toi ?

  4. zaraki dit :

    oui je m evertue mais ne parviens pas a saisir toutes les particularités de cette génération qui ne cesse de galvauder le mot vintage..Apres c est sur mon jeune age-25ans 1.70 74kgs de muscle celibataire a temps partiel MDR-fait que j ai une vision tres limitée..
    nonobstant entre nous Lo:votre travail de jeune trentenaire consiste souvent a avoir le spleen non?
    Likely c est autre chose la crise de la quarantaine le guette MDR

  5. luely dit :

    zaraki, j’adore ta façon de te vendre : lol
    25ans 1.70 74kgs de muscle celibataire a temps partiel

    ce blogs a vocation également de lieu de rencontre ?

    les filles, vous voulez son numéro ????

    PS : luely, blonde mais intelligente, 30 ans (oui c’est bon c’est pas l’age que l’on me donne ?!) mais avec toute l’expérience d’un femme de 40, forte poitrine, etcccccccc, enfin, tout bien quoi, mon pseudo sur meetic est Lu….lle, lol et pour reprandre l’expression de zaraki, célibataire à temps partiel aussi !

  6. Lo dit :

    @Luely : Chère luely,je propose que tout le monde se retrouve pour une grosse partou…euh fiesta. Je crois que tout le monde a des choses à se dire… Je l’organise chez moi à la 2000ème visite de mon blog…

Laisser un commentaire