• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 16 avril 2009

Archive pour 16 avril 2009

Weblife

Jeudi 16 avril 2009

 Comment se mettre à dos tous ses amis ? 

Ce week-end, lors d’un dîner tout ce qu’il y a de plus agréable, la conversation s’oriente sur les sites web de rencontres. Vous savez les Meetic & Co, tous plus révolutionnaires les uns que les autres : certains sont catégorisés en tranches d’âge, pour un coup d’un soir ou l’amour toujours, d’autres spécialisés en catégories socio-professionnelles, ou physiques (les grosses, les noirs…) ou certains plus généralistes (ouf !). Je trouve ça assez choquant, mais bon passons.  

Le phénomène touchent mes amis à différentes niveaux : ceux qui sont des pros de l’aventure web, de la relation 3.0, de la  webcam coquine. Ceux qui sont déjà en couple se disent totalement favorables s’ils étaient célibataires : ils avancent la facilité des rencontres, le gain de temps, le côté « droit au but ». 

Moi, ces arguments, ça a tendance à m’agacer.

D’accord des couples, des amitiés, des relations se sont noués par ce biais. J’ai vu des gens sortir ensemble alors qu’ils ne se seraient même pas regardés dans la vraie vie. J’ai vu des relations virtuelles s’épanouir dans le réel. Certains de mes amis m’ont raconté comment leurs pulsions sexuelles pouvaient être satisfaites à la minute dans n’importe quelle région grâce à Meetic & Co (d’ailleurs spéciale dédicace à Miguel, ses piètres performances et son odeur de renfermé : de la part de ma copine L.S).

Dans un élan rageur, un moment d’intolérance, jai traité les utilisateurs de ces sites de sociopathes. Eh oui, quand on connait le sens de ce terme, c’est très exagéré, voire hors propos et particulièrement insultant. Je regrette. Surtout que mes amis sont relativement bien dans leurs baskets…Euh…En tout cas pas une once de sociopathie.

Mais avouez que l’intérêt de rencontrer des gens dans la vraie vie c’est entre autres choses : prendre des risques, ne pas savoir où l’on va, parler, chercher les mots, la posture qui séduit l’autre. Souvent aller contre soi : la timidité, la peur. Parfois la chance du frisson des premiers instants. Parfois savoir se tromper de cible mais recommencer jusqu’à tomber d’accord ou presque avec quelqu’un. Savoir prendre des vestes. Se coleter avec le réel. Etre authentique. Savoir laisser au hasard le soin de la belle rencontre.

 

                                                                                   13403951584747434a9m.jpg