Le poids, on s’en balance…

Quel est le taux de nocivité d’un magazine féminin à l’approche de l’été ?

 Certains magazines mode veulent nous vendre dès les premiers rayons de soleil des dossiers de 15 000 pages sur notre poids : le mien, le tien, celui de ton mec et de ton éventuelle progéniture. Manipulation mentale oblige, c’est du genre :

Semaine 1 (la plus choquante) : « Junk food aux States : Obésité pour une américaine sur deux »

Semaine 2 (la plus insidieuse) : « Les français sont-ils trop gros ? »

Semaine 3 (la plus difficile) : « Comment perdre toute ta masse adipeuse accumulée dans ton cuissot, ventre, fessier, visage, à Noel ? »

Semaine 4 (la plus radicale) : « Plan détox : comment supprimer toutes les graisses de nos repas ? »

Semaine 5 (la plus perverse) : « Calcule ton IMC ». (subliminalement parlant, ça veut dire « calcule si tu es grosse…si tu l’es, viens pas pleurer, on t’aura prévenue »).

Semaine 6 (la plus insoutenable) : « L’épreuve du bikini »

Semaine 7 : Tu n’as pas réussi le régime hypocalorique des semaines 3 et 4 ? Ton IMC de la semaine 5 a pour résultat un chiffre plus élevé que le poids total d’une américaine de la semaine 1, avec une virgule à la bonne place ? Tu es angoissée par la semaine 2 et la semaine 6, d’ailleurs tu n’oses pas partir en vacances ? Comment ça tu ne t’es pas encore suicidée ?

Bien.

Car tu es récompensée par l’article de cette semaine : « non, tu n’es pas à jeter à la poubelle si tu fais un 40-42. Tu peux être ronde en étant belle et fashion ».

Ouf ! Sauvées.

Une réponse à “Le poids, on s’en balance…”

  1. zaraki dit :

    calcule mn imc
    1.70/77kgs merci
    jcrois etre en surpoids non?MDR

Laisser un commentaire