• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 18 mai 2009

Archive pour 18 mai 2009

« 17 ans encore »

Lundi 18 mai 2009

  

Forever young ?

Ce week-end, on a fêté les 30 ans d’un ami. On parle de ce cap qu’il a du mal à accepter. Il dit vouloir s’accrocher à la jeunesse comme on s’accroche aux bords boueux d’un précipice : il projette de se mettre au sport, aux régimes alimentaires, continuer à s’habiller chez Cheap Monday, draguer des filles qui ont 10 ans de moins que lui parce qu’il ne supporte plus les femmes de son âge, trop vieilles pour ce qu’il désire : de la fête, du rire et de la légèreté. Il espère ne jamais devenir pour autant un vieux-beau pervers botoxé, propriétaire de chihuhua.

Il a découvert son premier cheveux blanc il y a peu de temps. Traumatisé, il a envoyé ce sms à une amie : »P*** de sa mère. J’ai un cheveux blanc ! Jveux pas mourir ! ». 

Une copine nous raconte que dans les parfumeries, les vendeuses lui mettent dans son sac d’achats, des échantillons de crèmes genre lisseurs, correcteurs, liftants et autres boosters anti-rides. Avant, elle aurait tout donner à sa mère, maintenant, elle les essaie scrupuleusement pour voir si ça marche.

A une époque, j’ai dû condamner tous les gens qui croient être en mesure de reculer l’échéance. A une époque, j’ai dû clamer combien je trouvais tous les « soins palliatifs » anti-âge, ridicules, pathétiques (je ne parle pas de la chirurgie esthétique mais d’une radicalisation de son mode de vie pour entretenir sa jeunesse ).

Au lieu de cela, désormais je me tais. Je me dis que bientôt, je déciderai sans aucun doute d’enduire de crème le contour de mes yeux, de traquer chaque cheveux blanc, de faire du sport et peut-être que les hommes de ma tranche d’âge m’intéresseront moins…

On s’est dit, à cet anniversaire, qu’il faudrait quand même aller à l’encontre de la mentalité qu’impose l’ensemble des médias : à 30 ou 40 ans, on n’est pas vieux, ni fini, on n’est pas « à rajeunir » absolument. A ces âges, on n’est pas obligé de prendre sa retraite de la joie de vivre, ni de s’habiller comme si on faisait son deuil de la jeunesse. Je ne dis pas que c’est si facile mais on a encore toutes les chances de vivre de belles choses passionnantes, drôles et pleines de fraicheur.  

                                                                   interviewdezacefronmodeune.jpg                                                                           Zac Efron*

*Pour le plaisir des yeux : un peu de jeunesse.